Éclairage dynamique

Les luminaires LED ont commencés à faire parler d’eux dès 2008. Les avantages de ce type de luminaire est l’enclenchement instantané et la possibilité de gradation de l’intensité lumineuse de 0 à 100%.

Depuis 2009, la ville d’Yverdon travaille sur le développement du concept d’éclairage dynamique, dans le but de réduire à la fois le coût de l’énergie nécessaire pour l’éclairage et la pollution lumineuse. Cet éclairage, s’enclenche sur détection de mouvements. Cette technologie permet, dans les zones résidentielles, de réaliser plus de 60% d’économie d’énergie pour chaque lampadaire équipé.

En avril 2010, ce système a été installé sur les 10 lampadaires de la rue du Mujon, le premier secteur test de la ville.

Un nom est choisi pour ce concept : « l’éclairage dynamique ». Des tests sont effectués en 2009 et 2010 à la rue du Mujon et dans les rues adjacentes. Un slogan accompagne la communication aux riverains et à l’autorité municipale : « en toute sécurité, la lumière là où il le faut, quand il le faut ».

Le concept et le matériel continuent d’évoluer en parallèle de l’extension de l’implantation. En 2012, une extension a été effectuée à tout le quartier du Coin de Terre, soit une soixantaine de points lumineux répartis sur 6 rues.

Illumination à 100%

Illumination à 20%

A cette époque, les fournisseurs de matériel d’éclairage public n’offraient pas de solution technique pour la mise en œuvre d’un éclairage dynamique. Yverdon-les-Bains Énergies a donc entamé une collaboration avec une entreprise de la place pour mettre au point un détecteur permettant de déceler la présence d’un piéton, d’un cycliste ou d’une voiture mais aussi d’adapter le niveau d’éclairement et communiquer avec les autres points lumineux.

C’est à partir de fin 2014 que le déploiement se fait dans toute la ville.

A fin 2015, pratiquement toutes les lampes au mercure sont remplacées par de la LED.

En 2017, nous fêterons la 1000e lampe LED !

Au terme des travaux de remplacement des luminaires existants, le total de la puissance des installations sera divisé par 2 et l’énergie nécessaire au fonctionnement des installations, par 4 !

Il est possible de suivre l’évolution du projet de mise en place de l’éclairage dynamique grâce à la carte des quartiers équipés.

Toutes les installations d’éclairage dynamique de la ville d’Yverdon-les-Bains sont gérées par le module eDyn. Ce module, développé par JDC Electronics en collaboration avec Yverdon-les-Bains Énergies, permet d’économiser jusqu’à 60% de l’énergie consommée par un lampadaire à LED grâce à son détecteur de mouvements et à sa liaison radio. Il permet d’augmenter automatiquement l’éclairage au passage d’un piéton et d’anticiper sa progression.

Dernière mise à jour : le 19 octobre 2017 à 10 h 28 min