Compensation CO2

Que sont des émissions de CO2?

Des émissions de CO2 sont générées quotidiennement par chacun d’entre nous, lors de nos déplacements, au travail, à la maison, pour le chauffage de nos habitations, nos consommations et même lorsque nous respirons.

Il s’agit de l’ensemble de rejets de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Ces émissions, causées par la pollution de l’homme, sont en constante augmentation et contribuent grandement au réchauffement climatique.

Qu’est-ce que la Compensation de CO2?

Le principe de compensation CO2 ou de « neutralité carbone » consiste à compenser les émissions dues à l’utilisation d’énergies fossiles par l’investissement d’entreprises et de particuliers dans des projets et actions mises en place dans le monde entier. Généralement, il s’agit de soutiens financiers permettant de remplacer des installations vétustes ou utilisant des énergies fossiles par des installations modernes utilisant des énergies provenant de sources renouvelables.

Par exemple, dans certaines régions isolées et non raccordées à un réseau électrique, la pose de panneaux photovoltaïques a permis de supprimer la production d’électricité à partir de moteurs diesel polluants et ainsi considérablement réduire les émissions de CO2 et améliorer la qualité de vie des habitants.

Grâce à un partenariat avec la fondation suisse myclimate, Yverdon-les-Bains Énergies compense les émissions de CO2 issues de la combustion du gaz naturel consommé en soutenant financièrement des projets de ce type.

Pourquoi Yverdon-les-Bains Énergies propose la Compensation de CO2?

En référence à un des objectifs de la politique communale, la réduction de 20% des émissions de CO2 par habitant d’ici 2020 vs. 1990, Yverdon-les-Bains Énergies propose depuis le 1er janvier 2017 la possibilité de compenser les émissions liées au chauffage des ménages.

Quels sont les projets soutenus par Yverdon-les-Bains Énergies ?

 

Une centrale solaire remplace l’énergie fossile – République dominicaine

L’installation de la plus grande centrale à énergie solaire en Caraïbes permet essentiellement de substituer l’énergie solaire à l’énergie provenant de source fossile et crée des emplois locaux. En plus le projet a les bénéfices d’encourager la reforestation et la production agricole locale, et de créer un fonds pour des activités sociales.

Le projet prévoit la mise en place d’une centrale à énergie solaire de 60 mégawatts à la province de Monte Plata en République Dominicaine. La centrale solaire produit 185 fois plus d’électricité que le Parc d’énergie Mont Soleil dans le canton du Jura en Suisse. Il est prévu d’atteindre un rayonnement solaire équivalent à une fois et demi le niveau obtenu en Suisse (soit 1 490KWh/kWp). La production d’électricité pourra atteindre 100 gigawatts-heure par année (l’équivalent de la consommation de 20 000 ménages en Suisse) grâce à un ensoleillement des plus favorables.

L’installation livre de l’électricité renouvelable et produite localement pour 50’000 ménages dominicains et réduit environ 70’000 tonnes de CO2 par an. Cela correspond à des émissions de gaz à effet de serre résultant de la combustion de 26 millions de litres de pétrole.

Moins de déboisement dans la forêt tropicale de Kakamega – Kenya

La distribution de fours à forte efficacité énergétique en remplacement de fours à bois dans les foyers ruraux, près de la forêt de Kakamega dans l’ouest du Kenya. Ils sont dotés d’un système de combustion propre, produisant moins de suie, ce qui a pour effet de diminuer les infections des voies respiratoires des habitants, freinant la déforestation et la consommation de bois de combustion, des émissions de gaz à effet de serre ainsi que le temps passé par les femmes à chercher du bois pour le feu.

Ces fours, produits localement, permettent de réduire ainsi la consommation de bois et contribuent à la préservation de la végétation exceptionnelle et de la biodiversité de la forêt tropicale de Kakamega.

Partenariat avec la fondation suisse myclimate

myclimate est une fondation suisse engagée au niveau international et local en faveur de la protection climatique. Elle propose un éventail de prestations pour la protection du climat dont de nombreux projets de compensation de CO2 à travers le monde.

Ces projets visent une meilleure utilisation des énergies renouvelables, appliquent des mesures d’efficacité énergétique, réduisent les émissions de méthane, contribuent à la reforestation et limitent l’impact sur les forêts. Ils répondent tous aux standards les plus élevés (notamment Gold Standard) pour la réduction des gaz à effet de serre et une contribution positive au développement durable aux niveaux local et régional.

Dernière mise à jour : le 29 août 2018 à 9 h 42 min