Equiwatt – Rénovation des installations de chauffage

 

Réduisez votre empreinte CO2 en rénovant votre ancienne installation de chauffage et profitez des subventions communales!

 

 

 

A QUELLES SUBVENTIONS AI-JE DROIT? ET QUELS MONTANTS SONT SUBVENTIONNES ?

La Commune d’Yverdon-les-Bains alloue, en complément du Programme Bâtiments Cantonal, une subvention dédiée à la rénovation des installations de chauffage.

La Commune d’Yverdon-les-Bains alloue une subvention spécifique pour :

  • le remplacement d’une chaudière à mazout, à gaz, ou d’un chauffage électrique direct par une chaudière à bois ou par une pompe à chaleur
  • le remplacement d’une chaudière à mazout par une nouvelle chaudière à gaz performante
  • le remplacement d’un chauffe-eau électrique par un chauffe-eau pompe à chaleur (PAC)

Les montants alloués sont décrits dans le tableau suivant :

QUELLES SONT LES CONDITIONS D’OCTROI ?

Les subventions communales dédiées à la rénovation des installations de chauffage s’adressent exclusivement aux installations des bâtiments enregistrés sur le territoire de la commune d’Yverdon-les-Bains. Elles sont cumulables entre elles, sauf mention contraire, et avec celles de la Confédération et du Canton.

L’installation de chauffage doit être pour le chauffage d’un bâtiment sis sur le territoire de la commune d’Yverdon-les-Bains.

Les conditions détaillées d’octroi de chaque subvention sont précisées dans les formulaires de demande correspondants.

La date de mise en application du nouveau bouquet de subvention est fixée au 1er juillet 2018. Seuls les travaux effectués après cette date peuvent bénéficier d’une subvention communale, la date de facturation faisant foi.

Il n’y a pas d’aides financière pour les installations techniques dans les nouveaux bâtiments, ni pour le remplacement d’installations existantes alimentées majoritairement par des énergies renouvelables.

 

 

 

COMMENT FAIRE POUR OBTENIR MA SUBVENTION ?

Les demandes sont adressées au SEY au moyen du formulaire communal correspondant et accompagnées de tous les documents requis.

Le SEY vérifie ensuite que les conditions d’octroi de la subvention soient bien remplies et communique sa décision au demandeur.

Les procédures et les montants accordés sont détaillés dans les formulaires de demande de subvention correspondant.

 

 

 

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION A TELECHARGER

 

 

 

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS ?

Nous recommandons aux propriétaires de:

  • Commencer par un audit énergétique CECB® plus
  • Consulter les professionnels du domaine et comparer les offres (Liste des experts)
  • Ne pas tarder à faire les demandes de subventions, les moyens à disposition ne sont pas illimités
  • Les travaux de rénovation énergétique sont déductibles des impôts, sauf part subventionnée
  • L’assainissement du parc immobilier contribue activement à la réduction de la consommation d’énergie et des émissions de CO2

Plus d’informations concernant la rénovation des installations de chauffage ici

Information sur le chauffe-eau pompe à chaleur ici

 

 

 

POURQUOI REMPLACER SA CHAUDIERE ? LE SAVIEZ-VOUS ?

Une installation de chauffage au mazout, même neuve, produit au minimum 25% de plus de CO2 qu’une installation au gaz naturel en raison des propriétés physiques du combustible lui-même.

Dans le cas d’une installation plus ancienne, souvent surdimensionnée, ce désavantage environnemental est augmenté par un mauvais rendement, qui engendre des coûts d’énergie additionnels et du trafic routier supplémentaire en ville lors du remplissage des citernes. Pour toutes ces raisons, le remplacement des anciennes installations de chauffage au mazout par des installations neuves au gaz naturel représente la priorité N°1 de ce programme d’encouragement, dont les propriétaires pourront rapidement profiter à condition d’être proche du réseau de gaz.

 

Les travaux effectués avant cette date peuvent encore bénéficier de l’ancienne subvention pour la rénovation des installations de chauffage selon les conditions décrites dans le formulaire

Dernière mise à jour : le 16 avril 2019 à 11 h 51 min