Mobilité électrique ou gaz naturel

Les alternatives au moteur à essence sont nombreuses. Comparatif express pour vous aider à y voir plus clair.

On dirait l’affiche d’un match Rocky Balboa-Apollo Creed: «Ce soir, choc au sommet, la voiture électrique contre la voiture à gaz! Tadaaaam!» Alors, quel type de mobilité sera déclaré vainqueur, aux points ou par KO?

 

Notons tout d’abord que les deux champions l’emportent haut la main, en matière de bilan écologique, sur l’essence ou le diesel. Et si, à l’achat, un véhicule électrique ou à gaz représente un investissement conséquent, sachez que le programme de subventions Equiwatt peut vous allouer une somme forfaitaire pour sauter le pas. Sans compter d’autres réductions possibles tout au long de la durée de vie du véhicule, par exemple une taxe auto réduite ou un rabais sur les primes d’assurance pour la mobilité au gaz naturel carburant.

 

Sur le versant électrique des choses, les économies d’usage sont substantielles. Le TCS rappelle ainsi que pour 10 ans et 150’000 km, les coûts d’exploitation d’une voiture à essence de classe moyenne se montent à 70 centimes/km. Eh bien selon le modèle de voiture électrique que vous choisissez, l’économie peut être de 10% à plus de 20% par km et sur 10 ans! Autre avantage notable: le réseau de stations de recharge est d’une densité appréciable et ne cesse de croître, avec plus de 2000 prises sur le territoire national et une dizaine de ces stations à Yverdon même. En plus, grâce à l’application EV-Pass, vous pouvez recharger facilement et rapidement n’importe où en Suisse. Types de prises proposés, disponibilité, moyens de paiement, EV-Pass vous déroule le tapis rouge sur la voie royale de la mobilité électrique! Bref, l’assurance de ne jamais rester en rade sur le bas-côté.

 

Moins répandue, la mobilité au gaz naturel carburant a pourtant de sérieux atouts à faire valoir. La trame du réseau de stations de recharge n’est certes pas aussi serrée, puisqu’on dénombre pour l’heure dans les 150 bornes en Suisse, un chiffre en progression continue. Mais l’application Gigbas vous permet de dé- nicher simplement la station la plus proche, même à l’étranger. Et c’est bien au quotidien que le véhicule au gaz naturel carburant/biogaz déploie tout son potentiel d’économies comme de progrès écologique. Jusqu’à 40% moins cher que d’autres carburants, le gaz émet 40% de CO2 en moins et aucune particule fine. Aucune!

 

Moralité: qu’elle soit électrique ou à gaz, la mobilité a désormais pour mission de nous emmener loin pour un coût écologique aussi réduit que possible et un coût économique des plus modiques. Dans ce contexte, nos deux champions doivent se partager l’enjeu: match nul, égalité!

 

Entre les véhicules électriques et ceux roulant au gaz naturel carburant, votre cœur balance? Faites-vous votre propre opinion en comparant leurs mérites respectifs.